Islam Magazıne - 16

    Islam Magazine consacre son seizième numéro à l’articulation existant entre science et religion, leur complémentarité, les diverses interrogations qu’elles suscitent aussi. À travers l’histoire humaine, force est de constater que les débats furent âpres, et le sont encore de nos jours, car les opinions, à l’instar des hommes eux-mêmes, sont généralement diverses. Un proverbe populaire explique «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme» et force est de constater la justesse de cette sentence à l’étude des étroites relations entre la science et la religion. En fait, ce numéro 16 du magazine permet de mettre en évidence un fait insoupçonné par bon nombre de ceux qui ne connaissent pas Allah et Ses signes: La science aussi développée qu’elle puisse être n’est qu’une partie infime de la manifestation du pouvoir divin de créer ce qu’Il veut quand Il le veut et Son génie à montrer Ses signes à travers ce que les humains appellent des «découvertes scientifiques» et qui ne sont que des confirmations d’un fait incontestable : «Allah (pureté à Lui le Tout Haut) est effectivement le créateur de l’Univers et de tout ce qui le compose et il démontre ce fait dans le Saint Coran en expliquant la création». Création qui se trouve confirmée dans les faits et dans la forme par les scientifiques. Ce magazine est important pour la compréhension et l’appréhension de ce fait par la nature des articles qui détaillent la relation des créatures avec leur créateur au regard de la science. Au-delà de cette démonstration c’est un appel à la méditation et à la réflexion permettant de trouver la réponse à trois questions cruciales pour notre avenir individuel : «D’où venons-nous, où sommes-nous et où allons-nous?»


Islam Magazıne - 17

     Le thème de ce numéro d’Islam Magazine a pour trait les « écoles juridiques musulmanes » ou « madhahib », thème qui revêt un aspect important de notre connaissance en matière d’islam. Le monde musulman, dans sa diversité et ses diverses particularités, offre tout un éventail de traditions et de coutumes issues des divers peuples vivant sur la surface de la Terre. Néanmoins, en dépit de ces particularités, des normes ont été établies par de pieux et avisés savants qui eurent le souci du progrès social et spirituel de l’oumma musulmane. Un verset coranique est à souligner : « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable... » Ce verset possède un sens novateur car invitant à suivre un viatique qui sied à tout musulman selon ses facteurs environnementaux, familiaux et sociaux. Nous parlerons bien sûr du contexte dans lequel ces madhahib ont émergé, à travers leurs Imams-fondateurs, mais aussi du conflit existant entre sunnisme et chiisme, à la fois sur le plan politique que spirituel. Cette lutte fratricide, parfois douloureuse, parfois pleine d’espoir, est aussi un signe des temps qui nous montre toutes nos fragilités et nos incompréhensions. « Car ce seront eux qui réussiront » est la promesse que Dieu le Très-Haut adresse à chaque musulman, à chaque musulmane, comme le gage d’une réussite dépasse le cadre de la simple croyance et qui engage à la diversité dans l’unité. La compréhension des différents madhahib est une porte ouverte sur la compréhension du monde musulman en matière de jurisprudence et un enrichissement dans la connaissance de principes qui régissent la vie de plus d’un milliard de musulmans dans le monde.


Islam Magazıne - 20

     Le 20e numéro d'Islam Magazine porte sur un sujet difficile, délicat, un sujet qui fait sans cesse parler de lui dans nos pays occidentaux, il s'agit de l'islamophobie, ou autrement dit, de la phobie de l'Islam. Il va sans dire que cette phobie de l'Islam trouve ses racines dans l'Histoire et particulièrement dans le traitement que nombre de pseudo-spécialistes ont apporté depuis des siècles quant à cette question qui demeure encore de nos jours si actuelle. Alors, comment expliquer cette montée de l'islamophobie en France, en Italie, en Allemagne et même en Suède, pays pourtant réputé pour sa tolérance, notamment religieuse. Comment expliquer ces profanations de mosquées et agressions de femmes voilées ? Mais au-delà de l'Europe, le phénomène est mondial et les statistiques le prouvent, malheureusement. Rien qu'en se rendant sur Internet, on peut se rendre compte de la multitude de sites islamophobes qui y pullulent et demeurer perplexes devant tant d'incompréhension, voire de haine. Mais la ≪ palme ≫ revient sans conteste aux différents medias occidentaux, à quelques exceptions près, qui distillent dans l'opinion public la menace que représenterait l'Islam pour la société. Devant ce constat peu réjouissant et inquiétant, nous, musulmans, comment devons-nous réagir face à ce fléau ? Nous avons tenté a Islam Magazine de rendre cette réalité plus palpable et montrer à travers les différents articles proposes dans cette édition que l'Islam ne mérite aucunement un tel acharnement. La connaissance de l'Islam, de son message universel de paix et de fraternité, doit motiver toute personne se réclamant de cette foi à œuvrer pour le bien-être de tous, hommes et femmes sans distinction, nos frères et sœurs en humanité.


Islam Magazıne - 21

     Le 21e numéro d’Islam Magazine porte sur le sujet qui, après l’islam qui voit se développer une islamophobie galopante dans certains lieux du monde, est le sujet qui préoccupe le monde dans lequel nous vivons c’est-à-dire l’écologie. La lecture des articles de ce numéro permettra au lecteur d’affirmer que le premier écologue du monde fut notre bien-aimé Prophète Mohamed (Paix et Bénédiction sur lui) qui a entre autres conseille ce qui suit: «Tout musulman qui plante une plante (arbre ou autre), alors tout ce qui en sera mangé sera compté pour ce musulman comme acte de charité. Tout ce qui en sera volé sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu’un animal en mangera sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu’un oiseau en mangera sera compté pour lui comme acte de charité. Ce qui en sera pris (diminué) par quiconque sera compté pour lui comme acte de charité.» (Hadith rapporté par Muslim). Allah le Très-Haut, le Tout-Puissant, qui a tout créé en bonne place et en quantité suffisante, a donné des lois pour que nous, Ses serviteurs, puissions mener notre existence sur terre. En ce qui concerne les choses liées à l’écologie, touchant à l’homme et son environnement, tout dans l’univers a été créé selon un plan parfait. Quand l’homme, summum de la création, créature pourvue de raison, ne remplit pas ses devoirs relatifs à la raison de son existence, il est alors sujet à se « polluer lui-même » ainsi que son environnement. Cette situation est exprimée dans le Coran comme suit : «La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’ [Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah)?» (Ar-Rum, 30/41). La conclusion à tirer de ce numéro est que la plus importante composante en matière d’écologie et de questions environnementales, consiste à adhérer aux principes immuables de l’Islam en tant qu’individu et d’obéir au Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) en toute chose. Ainsi, chacun de nous sera en mesure de laisser aux générations futures un monde propre et habitable.